Golfe de Roccapina

01_roccapina

La mer  d’une couleur intense offre au fond de la baie une plage de sable longue et large. Cet endroit bien protégé est surmonté par une crête de rochers dont l’un  ressemble, à s’y méprendre, à un lion couché : le lion de Roccapina. En été, il y a beaucoup de monde (italiens) ce qui s’explique aisément  par ce site vraiment fabuleux.

Une fois installé au mouillage, il faut aller visiter la  Casa di Rocapina. Le conservatoire du littoral et le conseil général de Corse du sud ont eu l’initiative de restaurer l’ancienne maison cantonnière pour en faire un musée : six salles d’exposition. L’aspect géologique qui a vu, grâce à l’érosion, l’apparition des taffoni et autres animaux pétrifiés. A deux pas du lion, une tour génoise. Sur la gauche de celle-ci on voit nettement un rocher en forme de tête d’éléphant avec sa trompe de profil. Ces animaux sont dus à l’érosion du granit rose et à l’imagination du voyageur.

De l’autre côté du lion, vers la droite,  on trouve la plage d’Erbaju peu connue car inaccessible en voiture : 3 km de sable blond qui permettront aux navigateurs une baignade tranquille.

La cote de Roccapina est souvent soumise à de violentes tempêtes. Bon nombre de navires s’y sont échoués. On peut découvrir quelques restes du Tasmania  dans le village  19eme siècle.

La plage de roccapina est l’une des plus belles de corse. C’est un endroit  idyllique.